Y’a des gens qui mangent du foie gras.

Moi je mange les restes d’hier.
Qui sont ces gens fermés d’esprit qui ne peuvent pas comprendre qu’on puisse ne pas aimer Noël ?
Qui en ont rien à faire des animaux gavés.
Qui en ont rien à faire des gens seuls.
Qui en ont rien à faire de la surconsommation.
Faire des cadeaux souvent inutiles, se montrer tel qu’on ne l’est pas, faire semblant.

J’assume de plus en plus ce que je suis et ma façon de penser et d’être, qui ne colle pas toujours à la norme.
Chaque différence choisie est une liberté.
Et la liberté c’est ce dont j’ai le plus besoin. 

J’ai plein de défauts, celui de pas avoir forcément besoin d’amitiés, de contacts.
De pas aimer partager certains moments qui ne sont pas moi.
Aujourd’hui j’apprends à le dire avant.
Bonjour, c’est moi, je suis comme ça.
Le passé, le vécu, nous façonne tous. Personne n’a la même histoire.