Je ne sais pas si je n'ai pas été programmé pour souffrir ou si c'est simplement que je suis une mauviette. Peut être un peu des deux. La vie d'équilibre toujours. Bientôt quatre mois que je suis à la montagne. Sans dire que je me sens heureux, je me sens bien, enfin. Simplement je me sens bien, j'essaye même parfois de profiter. Profiter d'instants de rien. De ne plus être au bureau entouré de cons mais d'être simplement entouré de montagnes. Quelle terrible année encore. Semblable à toutes les autres. Maintenant je peux perdre mon père n'importe quand. Maintenant je perds un peu de ma mère. Tout ça m'est tombe dessus, je l'ai pas vu venir. Fumez, buvez, peut être ne vous arrivera t-il rien. Pourquoi les cons eux ils ne semblent jamais malades. Pourquoi j'ai toujours cette impression qu'il y a quelqu'un au dessus qui me punit. Qu'ai-je fait de si mal ? Suis je bête au point de ne rien voir ? On devrait pas faire ça aux sensibles. Aux faibles comme moi. A ce p'tit con qui n'a jamais su vivre. De chair et d'os. La mort en ligne de mire. Toujours moins loin qu'on ne le croit.