Vivre.sa.vie

.

Vendredi 29 janvier 2016 à 22:23

 

Deux mois que je ne cours plus. Je suis blessé. Je tourne en rond. En carré. En pointillés, tout droit. Les étoiles filantent en moi. Mais je suis coincé. Je suis carré. Je suis en rond.
 Je suis la marmite d'un mélange de légumes ratés. Je suis un fil. Loché. Un désert qui pue. Une fourchette sans dents. Un arbre en plastique qu'on jette à la venue de l'hiver. Mais toi t'es jamais venue. T'es là. J'suis rien, du bout des doigts. Le chiffon déjà sali, inutile. J'ai le coeur qui s'effrite à chaque battement, je m'époumone de n'avoir pas vécu. Tu la sens la liberté ? Tu la sens, bien profonde ? Je n'sens rien. Le sable est froid, le plafond gris, et dans les murs tout se vie glacial. Nuances de grisés. De ternes en termes, au bout du vide. Balance les rêves, c'est là bas qu'ils s'enfuient. Tout se reflète, au fond du lit. Tous ces échos qui te font noir, ces bourdonnements qui t'observent.. Là, devant, derrière, chaque pas millimétré, qui te guide, viens là. Ils te déplacent et te dirigent, pantin désarticulé qui sommeille et qui se fige. De peur ou de merveilles, mais de quel côté se trouve le vide ? Ils te poussent, te trébuchent, s'abouchent à la langue, s'excusent et s'enfuient. Ils te traînent dans les bas-fonds. C'est là bas qu'ils t'attirent, tu résistes, ils insistent, t'attristent mais te rongent. Les ongles plantés dans la terre tu t'allonges, mouvant, mangé par tes songes. Est ce que tu rêves ? Est ce que tu plonges. Les profondeurs t'aspirent, est ce que tu meurs ? As tu vécu. 
La liberté.. Dehors. Loin. Ailleurs. Comme toujours. Vas tu la vivre ? On en meurt.    
Comme toujours.  
     


Dimanche 24 janvier 2016 à 16:45


Voilà, c'est dit.
C'est pas la vie en elle même hein, c'est juste la mienne.
Ok, je ne suis pas positif, je plaide coupable.
 

Et alors ?

Dimanche 10 janvier 2016 à 17:55

 




















<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast