Vivre.sa.vie

.

Samedi 21 février 2015 à 18:33

 
Ce qui est sûr c'est qu'à un moment donné je vais avoir trente ans.
Ce qui est sûr, aussi, c'est que je ne suis toujours pas à ma place. Que je ne sais pas où aller. Que je ne sais pas quoi faire.
Ce qui est sûr c'est que ma vie personnelle se tache de ma vie professionnelle. Que je sature de prendre l'avion, et que j'appréhende de prendre cette petite merde à hélice mard
i. Je vais mourir et alors ? Tout le monde s'en fout. Et on recommence mercredi si jamais ça a merdé la veille. Vu que le vol coûte quelques centaines d'euros de moins pour la boite, il est vrai que ça vaut peut être le coup d'aller y jouer sa vie. Bien sûr. Zéro reconnaissance, la coupe est pleine.
Je me donne jusqu'à la fin de l'année pour trouver un autre job et ailleurs s'il vous plait.

A la place de ce coup de gueule, on aurait pu s'émouvoir devant une vidéo d'un bébé ours blanc, d'un petit panda ou d'une p'tite bestiole qui fait de la peine, mais il n'en sera rien. Parce que même si c'est aussi ça la vie, ce n'est pas la mienne. Moi, je dois aller passer l'aspirateur. Alors sur ce, .

Vivement le jour où j'arrêterai de toujours souhaiter l'après.
 
  

Samedi 14 février 2015 à 17:51

 

Je sens ce silence comme si c'était demain.
Je revois ces odeurs, et ce silence, encore.
Ce ciel si bleu qui contrastait avec ces murs blancs.
Cette solitude extrême rythmée par le seul bruit de mon coeur.
Je m'étais perdu sans appeler à l'aide. 
Je me suis retrouvé seul, avec l'envie de pleurer d'être enfin libre de vivre.
Pas vraiment habitué, encore moins à l'aise. 
A sentir les couleurs des fleurs près des rochers.
Ces matins étaient si silencieux...

Aurai-je vécu ?



<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast